Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

03. À la découverte des secrets des plus vieux arbres du Québec : les cèdres blancs du lac Duparquet

Responsable

 Fabio Gennaretti

Collaborateurs

 Yves Bergeron, Marie-Eve Sigouin, Aurore Lucas, Miguel Montoro Girona, Raphaël Chavardes, Christoforos Pappas

Problématique

En Abitibi, le lac Duparquet offre un patrimoine naturel unique qui attire de nombreux touristes en quête d’activités de plein air. Le lac compte plus de 100 îles qui abritent une variété de microenvironnements remarquables. Dans certaines de ces îles, nous pouvons retrouver des sites xériques colonisés par les plus vieux cèdres blancs d’Amérique. Ceci est tout-à-fait exceptionnel car certains de ces spécimens sont âgés de presque 1000 ans et représentent les plus vieux arbres du Québec. La longévité des arbres est un trait qui attire fortement l’attention des écophysiologistes. Les arbres particulièrement longévifs ont développé des traits de résistance grâce à leur génétique mais aussi grâce à leur environnement qui les rendent moins vulnérables à la cascade de processus qui aboutit à la mortalité. Par exemple, une résistance à la cavitation accentuée, une concentration en lignine et en composés phénoliques plus importante, des stratégies d’allocation du carbone particulières comme une croissance unilatérale du tronc qui permettrait de concentrer les ressources disponibles sur une surface moins importante.

Objectifs

Notre objectif sera d’analyser l’écophysiologie de ces cèdres avec des équipements à la pointe récemment acquis par l’UQAT pour dévoiler les raisons de la longévité exceptionnelle de ces arbres qui sont devenus l’emblème de la ville de Duparquet. Il y aura des retombés touristiques pour la région car nous voulons mettre en valeur ces sites pour contribuer au développement écotouristique de notre région. De plus, les cédrières autour du lac sont des forêts à haute valeur de conservation et leur gestion est aussi importante pour les certifications FSC® de nos partenaires.

Méthodologie

Notre approche méthodologique permettra de : (1) Étudier les échanges gazeux foliaires des cèdres longévifs du lac Duparquet; (2) Analyser la tolérance à des conditions de faible disponibilité hydrique de ces cèdres; (3) Étudier leur morphologie, croissance et allocation de ressources; (4) Développer le potentiel écotouristique associé en partenariat avec des collaborateurs régionaux.

Retombées escomptées

Nous collaborerons activement avec nos partenaires (CREAT, Tourisme Abitibi-Témiscamingue et RYAM Gestion forestière) pour développer le potentiel écotouristique du lac Duparquet et protéger ses forêts à haute valeur de conservation.

Applicabilité

Développement durable de l'Abitibi Témiscamingue

Livrables

Outils de conservation et développement écotouristique du territoire du lac Duparquet

Avancement

Démarrage

Organismes subventionnaires

 CREAT, RYAM

Financement annuel

12 100 $ (FUQAT)

Durée

2021-2022

Dernière mise à jour : 2021-04-03 14:33:39