Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

14. Intégration de la capacité d’adaptation aux stress environnementaux dans les modèles de transfert de l’épinette blanche.

Responsable

 Mebarek Lamara

Collaborateurs

 Yves Bergeron, Annie DesRochers, Steeve Pepin, Jean Bousquet, Jean Beaulieu, Julie Godbout

Problématique

La migration assistée consiste à effectuer un déplacement des sources génétiques utilisées en reboisement de leur aire de répartition indigène vers de nouvelles zones où elles devraient évoluer à mesure que le climat change. L'évaluation du degré de tolérance des différentes sources génétiques aux stress environnementaux sévères, qui sont imprévisibles et peuvent avoir un effet considérable sur la survie et la croissance des plantations, notamment pendant la phase juvénile, permettrait d’optimiser le choix des sources de semences les mieux adaptées au climat futur. L’ajout de telles connaissances permettra de mettre en place des stratégies de migration assistée établies sur des bases scientifiques plus solides et tenant mieux compte de la grande multiplicité des effets potentiels des changements climatiques futurs.

Objectifs

Le projet a pour but de mieux caractériser les réponses écophysiologiques des populations d’épinette blanche (Picea glauca [Moench] Voss, EPB) aux différents stress environnementaux en conditions contrôlées et naturelles et d’identifier les traits fonctionnels et les mécanismes physiologiques impliqués dans ces réponses et leur régulation génétique en vue d’optimiser les règles de migration assistée des semences d’EPB appliquées par notre partenaire à ce projet, le MFFP. Le projet de recherche porte sur l’EPB, l’une des espèces les plus reboisées dans les différentes régions du Québec, avec un objectif annuel de 35M plants.

Méthodologie

Le projet proposé inclut des expériences en conditions contrôlées et en conditions naturelles. Les données recueillies lors de la réalisation de ces deux expériences seront utilisées pour développer un nouveau modèle de transfert de semences.

Retombées escomptées

: Les résultats attendus de ce projet sont : 1) l’évaluation et la classification des différentes sources génétiques (vergers à graines d’EPB du MFFP) selon leur tolérance aux stress environnementaux (température, sécheresse et gel) dans les sites de plantation et en conditions contrôlées; 2) le développement d’un nouveau modèle de transfert multicritère qui permettra d’évaluer les risques associés à un déplacement en fonction de la distance de transfert et 3) le développement de nouvelles connaissances sur la performance des sources de semences lors de leur phase d’établissement lorsque soumises à de nouvelles conditions climatiques (printemps froids et humides, gels printaniers, etc.).

Applicabilité

Québec

Livrables

À venir

Avancement

En phase de démarrage

Organismes subventionnaires

 MFFP, Coopérative, CRSNG-Alliance (en évaluation)

Financement annuel

25 000 $

Durée

2020-2023

Dernière mise à jour : 2021-04-22 09:30:41