Résumé - CAFD


Habitat du faucon pèlerin dans le sud du Québec durant la période de reproduction : conséquences pour l’implantation de parcs éoliens.

Jean Lapointe, Junior A. Tremblay, Marc Mazerolle, Louis Imbeau, Charles Maisonneuve.

Le Québec offre un potentiel considérable pour le développement de l’industrie éolienne. Cette industrie peut être à l’origine de mortalités chez les rapaces et pourrait affecter certaines espèces vulnérables comme le faucon pèlerin. De 2008 à 2010, nous avons comparé l’utilisation de 5 types de milieux par 10 femelles nicheuses de faucon pèlerin dans le Québec méridional, afin de déterminer ceux à favoriser pour l’implantation de parcs éoliens. Les milieux les moins utilisés par les femelles étaient ceux considérés comme diminuant les risques de collision avec les éoliennes. Après l’envol des fauconneaux, les femelles parcouraient de plus grandes distances que lorsque les fauconneaux étaient confinés au nid. À cette période, 90 % des localisations télémétriques dans les cultures de maïs et de soya ont été enregistrées à l’intérieur d’un rayon de 8,3 km d’un nid, comparativement à un rayon de 15,9 km dans les autres cultures. Aussi, les femelles avaient moins de chances d’utiliser les cultures de maïs et de soya que les autres cultures et les milieux non propices pour la chasse. Nos résultats permettent de faire des recommandations quant à la localisation de projets éoliens, en termes de milieux à favoriser et de distances à respecter, afin de minimiser les risques de collision du faucon pèlerin.