Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Mieux comprendre les effets des pratiques sylvicoles sur la séquestration du carbone

Par : IRF-UQAT | Publié le : 2021-11-24

Le 15 novembre dernier, une nouvelle publication est apparue dans le journal Current Forestry Reports. L’article a été rédigé par l’étudiant au doctorat Abderrahmane Ameray, en collaboration avec Xavier Cavard, titulaire de la Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier ainsi que les professeurs Yves Bergeron, Osvaldo Valeria, Miguel Montoro Girona de l’Institut de recherche sur les forêts. Son article apporte une nouvelle lumière sur les effets qu’ont les différentes stratégies liées à l’aménagement forestier sur la séquestration du carbone.

Cette revue de littérature montre comme de nombreuses études indiquent qu’une stratégie de conservation des vieilles forêts permet de séquestrer plus de carbone dans le sol que les stratégies extensives et intensives. L’article démontre comment les pratiques de sylvicultures ont des effets similaires sur le carbone forestier dans tous les biomes, mais que la magnitude de ces effets diffère notamment sur la respiration hétérotrophe.

Afin d’atteindre une gestion durable de nos forêts tout en répondant aux besoins des industries et du ministère, de nombreuses recherches sur la séquestration du carbone doivent encore être réalisées. Le texte d’Abderrahmane et al. présente une revue des stratégies prometteuses qui pourront guider les politiques forestières vers une exploitation plus durable face aux changements climatiques.

 

Vous pouvez consulter l’article complet ici.

Crédit image : Élise Imbeau

Choose Colour