Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Rémi Boisvert

remi.boisvert@uqat.ca

Formation académique

  • 2020 - Baccalauréat en écologie, Université de Sherbrooke
  • 2020 - Microprogramme en écologie pratique, Université de Sherbrooke

Autres sites à consulter :

Centre d'étude de la forêt (CEF) 

Projet de recherche :

Effet du gradient climatique généré par le lac Supérieur sur l'utilisation de micro-habitats par les communautés de macrolichens

Dans le contexte des changements actuels dans la biosphère, des données sur la biodiversité sont essentielles pour planifier l’aménagement du territoire et la préservation des espèces. Comme de nombreux groupes d’espèces, les lichens sont menacés par la perte d’habitats, les changements climatiques et la pollution. Le développement des connaissances sur leurs patrons de distribution en forêt boréale et sur leur réponse aux conditions environnementales est primordial pour assurer leur conservation à long terme. Dû à leur nature poïkilohydriques, les lichens dépendent fortement du climat, qui peut être régulé par des gradients climatiques et par la structure forestière. Le lac Supérieur génère un gradient climatique engendrant des modifications de température, de précipitations et d’humidité jusqu’à 80 km de sa côte. L’objectif général du projet de maîtrise est donc de déterminer comment le gradient macro-climatique généré par le lac Supérieur influence les communautés de macro-lichens épiphytes, épixyliques et saxicoles. Plus spécifiquement, dans les forêts mixtes de la côte nord du lac Supérieur, nous cherchons à identifier les principaux déterminants de la composition des communautés, à identifier les espèces qui sont indicatrices du gradient climatique et à vérifier si ce dernier détermine la richesse spécifique des substrats. Sur une série de huit transects placés perpendiculairement au lac, des inventaires de macro-lichens ont été menés. Les résultats attendus éclairciront la relation entre le climat, les substrats et les communautés de lichens et pourront servir à l’élaboration de plans de conservation à long terme de la biodiversité de lichens.

 Rémi Boisvert Déterminants de la biodiversité de macro-lichens le long d’un gradient climatique sur la côte nord du lac Supérieur (Ontario) Séminaire maîtrise (2022-11-30) 

 Rémi Boisvert, Nicole J. Fenton. Déterminants de la biodiversité des communautés de macro-lichens le long d’un gradient climatique sur la côte nord du lac Supérieur (Ontario) 24e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2022-11-22) 

 Rémi Boisvert, Nicole J. Fenton. Déterminants de la biodiversité des communautés de macro-lichens le long d’un gradient climatique sur la côte nord du lac Supérieur (Ontario) 15e colloque annuel du CEF, Université de Sherbrooke, Québec (2022-09-28) 

 Rémi Boisvert, Nicole J. Fenton. Communautés de lichens de la côte nord du lac Supérieur (Ontario): Effet de l'interaction entre le macro-climat, la structure forestière et les substrats Conférence annuelle de l’Association Botanique Canadienne. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2022-06-06) 

 Xiangbo Yin, Rémi Boisvert, Nicole J. Fenton, Christine Martineau. How big is the footprint? Quantifying offsite effects of mines on boreal plant communities 23e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (2021-12-07) 

 Xiangbo Yin, Rémi Boisvert, Christine Martineau, Nicole J. Fenton. The off-site impacts of mining on plant diversity in boreal areas 22e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, complètement virtuel (2020-12-02)