Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Benjamin Andrieux

Paléo-incendies et dynamiques du carbone des sols forestiers, de la Côte-Nord en Jamésie, Québec.

Les forêts boréales constituent le plus important réservoir de carbone terrestre au monde. Les incendies naturels participent à la structuration et à la diversité de ces biomes. Dans le contexte de réchauffement climatique actuel et à venir, le devenir des réserves de carbone forestier est incertain (émission vs séquestration). En effet, les projections indiquent une augmentation générale de la fréquence des incendies de forêt (minéralisation du carbone ou dégazage), mais certaines zones seront caractérisées par une paludicfication accrue (stockage de carbone) en lien avec une augmentation des précipitations.

Pour évaluer les trajectoires et les réponses  potentielles des écosystèmes boréaux face au changement global, nous étudierons les aléas du stockage de carbone en lien avec les incendies au cours de l'Holocène (derniers 11700 ans). L'accent sera porté sur la période chaude de l'Holocène moyen (hypsithermal) qui présente des températures globalement supérieures à l'actuel.

La zone d'étude comprend un transect traversant la forêt boréale québécoise, du secteur de Matagami-Chibougamau jusqu'au réservoir du Manicouagan. Les stations d'échantillonnage seront déterminées en fonction de la classification écologique du ministère des ressources naturelles du Québec, mais aussi dans les secteurs où des données sur les paléo-incendies inférées de l'étude de sédiments lacustres sont disponibles, autorisant ainsi les comparaisons.

Le projet se décline en trois chapitres principaux. Le premier portera sur l'étude spatiale et temporelle des incendies passés, le second sur les dynamiques du carbone des sols et le dernier comprendra une synthèse des connaissances développées pour proposer des solutions d'aménagements écosystémiques dans l'optique d'une gestion durable des forêts.

David Paré, Yves Bergeron, Pierre Grondin, Benjamin Andrieux, Julien Beguin. Boreal-forest soil chemistry drives soil organic carbon bioreactivity along a 314-year fire chronosequence 2020. SOIL 6:195-213
DOI : 10.5194/soil-6-195-2020    

Benjamin Andrieux. Séquestrer le carbone dans les sols en forêt boréale pour lutter contre le réchauffement climatique. 2019. Le Couvert Boréal pages 30-31
     

Benjamin Andrieux. Processus de stockage du carbone dans les sols mésiques en pessière à mousses au Québec. 2019. Thèse de doctorat en sciences de l'Environnement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 198 p.
    

David Paré, Yves Bergeron, Pierre Grondin, Benjamin Andrieux, Julien Beguin. Drivers of postfire soil organic carbon accumulation in the boreal forest. 2018. Global Change Biology 24(10):4797-4815
DOI : 10.1111/gcb.14365     

Hugo Asselin, Cécile Remy, Cécile Fouquemberg, Benjamin Andrieux, Gabriel Magnan, Pierre Grondin, Benoit Brossier, Yves Bergeron, Brigitte Talon, Olivier Blarquez, Lisa Bajolle, Adam Ali. Guidelines for the use and interpretation of paleofire reconstructions based on various archives and proxies. 2018. Quaternary Research 193:312-322
DOI : 10.1016/j.quascirev.2018.06.010     

voir la liste complète

 Benjamin Andrieux Processus de stockage du carbone dans les sols mésiques en pessière à mousses au Québec
Soutenance thèse: (2018-12-04)