Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Heng-yi Bai

hengyi.bai@gmail.com
Bonjour, je suis Hengyi, nouvel étudiant en écologie forestière. Mon projet porte sur la forêt boréale, le plus grand biome forestier du monde, consistant en une formation végétale de type forestière parcourue par un vaste réseau lacustre. Les perturbations anthropiques du bassin-versant, telles que les coupes forestières peuvent fortement influencer les conditions environnementales des écosystèmes aquatiques de la forêt boréale. Cependant, leurs impacts sur les organismes aquatiques restent encore méconnus. Mon projet vise à déterminer l'impact des coupes forestières sur le fonctionnement et la santé des écosystèmes lacustres de la forêt boréale, en évaluant comment les apports terrestres suivant les coupes affectent la structure, le fonctionnement et l'état de santé des réseaux trophiques aquatiques.

Formation académique

  • Licence: Génie de l’environnement à l’Université des sciences et technologies de l’est de Chine
  • Master: Science et génie de l’environnement à l’Université Paris Diderot, sous-parcours système aquatique et gestion de l’eau

Impact de la coupe forestière sur le fonctionnement et la santé des lacs de la forêt boréale.

La forêt boréale est le plus grand biome forestier du monde, souvent en consistant en une formation végétale de type forestière parcourue par un vaste réseau lacustre. L’interaction entre le système aquatique et les perturbations anthropiques, telles que la coupe forestière qui peut fortement influencer la santé des lacs de la forêt boréale, est encore flou, surtout sur le fonctionnement et la résilience des réseaux trophiques aquatiques. Mon projet de doctorat serait déterminer l'impact des coupes forestières sur le fonctionnement et l'état de santé des écosystèmes lacustres de la forêt boréale, en évaluant les conséquences sur la physico-chimie des lacs et sur la structure, le fonctionnement et l'état de santé des réseaux trophiques aquatiques (des bactéries aux poissons en passant par le phytoplancton, le zooplancton et les macro-invertébrés), à l'aide de technique comme les isotopes stables.

Aucune publication pour le moment!
Aucune présentation associée!