Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Christine Tatiana Corredor Durango

christinetatiana.corredordurango@uqat.ca

Je m'appelle Tatiana Corredor et je suis originaire d'une petite ville appelée Ibagué, en Colombie. Je suis ingénieur forestier de l'université de Tolima, en Colombie. J'ai toujours été une personne qui aime voyager et apprendre de nouvelles choses, ce que le génie forestier m'a permis de faire. Avant d'obtenir mon diplôme, j'ai commencé à travailler comme ingénieur résident sur les routes de la côte colombienne, c'était ma première expérience dans le monde du travail et ce fut un succès ! J'ai pu obtenir mon diplôme en même temps que je travaillais. Après avoir obtenu mon diplôme, je voulais en savoir plus sur ma carrière, et j'ai donc décidé de faire ce que je pouvais pour réaliser ce nouveau rêve. Le Canada est l'une des puissances mondiales en matière de foresterie, c'était donc ma principale destination. Je suis venu faire un stage dans le laboratoire des systèmes d'information géographique, où j'ai acquis beaucoup de connaissances et j'ai pu pour renforcer mon anglais et apprendre le français. Je suis retourné en Colombie avec le désir de poursuivre mes recherches. J'ai donc demandé une bourse d'études en écologie et j'ai été accepté. Jusqu'à présent, cela a été l'une des principales opportunités de ma vie, m'encourageant à poursuivre dans l'ingénierie forestière.

Forestry engineer; nature and science lover grateful for the great opportunity to be here, has been one of my great life projects.

 

I will do my best in this learning process and I hope contribute to research with my degree work.

Formation académique

  • Forest engineer, University of Tolima

Estimation de l'importance relative des facteurs biotique et abiotiques sur la distribution spatiale de la paludification dans les forêts boréales du nord-ouest du Québec, Canada.

Les forêts boréales subissent un processus naturel d'accumulation de matière organique dans le sol qui augmente avec le temps depuis le dernier feu (TDF). Ce processus connu sous le nom de paludification et se développe sur les terrains plats et les climats froids est responsable de la diminution de la productivité des forêts à long terme. Nous analysons la distribution spatiale de la paludification selon trois facteurs: abiotique, biotique et TDF. . Ce projet vise à mieux comprendre la distribution spatiale de l'épaisseur de la couche organique utilisé comme indicateur de la paludification . La modélisation nous permettra d’élaborer une cartographie prédictive selon les trois facteurs permettant de mieux guider l’aménagement forestier écosystémique. De tels outils nus permettront de mieux comprendre les effets des changements globaux sur la paludification.