Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

01. Diversité génétique des populations marginales dans les forêts anciennes et les peuplements coupés.

Responsable

 Francine Tremblay

Collaborateurs

 Yves Bergeron

Problématique

Avec une hausse prévue de la température de l'ordre de 3,5 à 5oC au Québec conséquente à l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, on anticipe une expansion de l'aire de distribution de certaines espèces d'arbres, particulièrement marquée pour les populations situées à la limite nord de leur aire de distribution. Plusieurs espèces méridionales atteignent leur limite nord à la transition entre la sapinière à bouleau jaune et la sapinière à bouleau blanc. La capacité des écosystèmes et des populations à s'adapter aux changements est en grande partie liée à la présence d'un niveau élevé de diversité.

Objectifs

Dans le contexte où il est établi que plus une population est diversifiée au niveau génétique, plus elle a de chances que certains de ses membres arrivent à s'adapter aux modifications survenant dans l'environnement, nous proposons: 1) D’évaluer, à l’aide de marqueurs moléculaires, l’impact de la fragmentation des populations à la limite nord de leur aire de distribution sur la structure génétique; 2) D’évaluer la capacité des populations marginales à se reproduire localement et à accroître leur distribution; 3) De caractériser la structure et la diversité génétique dans des forêts anciennes et 4) D’évaluer le niveau de variabilité génétique des peuplements après coupe à diamè

Méthodologie

Des peuplements d’érable à sucre, de bouleau jaune et de cèdre blanc seront sélectionnés respectivement dans l’aire continue et discontinue de distribution de ces essences, dans des vieilles forêts, préférablement des écosystèmes forestiers exceptionnels et des peuplements régénérés après coupe. Pour le territoire québécois, les sites seront choisis avec l’aide du MRNF suite à l’analyse des cartes forestières du 2e et 3e décennal, des données de l’inventaire forestier et de l’inventaire écologique. Les populations candidates seront identifiées dans les zones forestières correspondant à la périphérie des aires de répartition de ces espèces.

Retombées escomptées

Nous serons en mesure d’évaluer si les politiques mises en place actuellement contribuent à préserver efficacement l’ensemble de la diversité génétique des espèces concernées sous les conditions climatiques actuelles et futures. L’analyse des peuplements régénérés après coupe nous fournira des réponses quant à l’effet de diverses pratiques sylvicoles (types de coupe) sur l’intégrité des ressources

Applicabilité

Forêt boréale, Québec

Livrables

À venir

Avancement

Projet réalisé à 80%

Organismes subventionnaires

 FERLD FQRNT, CRSNG, FERLD (bourse BMP)

Financement annuel

27 000 $

Durée

2006-2011

Dernière mise à jour : 2012-03-07 08:28:32