Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Mathilde Marchais

© IRF-UQAT
marchais.mathilde@yahoo.fr

Comme beaucoup d’étudiant(e)s que je connais, j’ai commencé mes études en voulant travailler sur les grands mammifères. Ils sont tellement mignons et poilus qu’on a envie de leur faire des câlins ! Puis je suis venue étudier au Québec et j’ai découvert les forêts (et non les plantations auxquelles j’étais habituée), et leurs magnifiques couleurs automnales. Depuis, je me suis installée dans cette contrée où j’espère pouvoir rester encore de nombreuses années et j’étudie ses magnifiques forêts.

Mathilde est récipiendaire du cône d'OR pour la meilleure présentation étudiante 2016 remis dans le cadre du colloque annuel de la Chaire AFD.

Formation académique

  • 2017-2023 - Doctorat en sciences de l’environnement. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Rouyn-Noranda, Québec.
  • 2014-2017 - Maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Rouyn-Noranda, Québec.
  • 2013-2014 - DESS en gestion de la faune et des habitats. Université du Québec à Rimouski. Rimouski, Québec.
  • 2010-2013 - Licence en biologie, Université de Lille 1. Lille, France.

Projet de recherche :

Dynamique d'envahissement du peuplier faux-tremble dans la pessière à mousse de l'ouest du Québec (Canada)

Les activités anthropiques, notamment les feux de colonisations et les coupes totales mécanisées, ont conduit à une forte augmentation de l’abondance du peuplier-faux tremble dans de nombreuses régions du Québec. Dans le domaine de la pessière à mousses de l’ouest, un objectif visant à freiner l’envahissement par le tremble a été adopté dans le cadre de l’aménagement écosystémique. Afin de pouvoir respecter cet objectif, il est important de reconstituer la dynamique spatio-temporelle d’envahissement du tremble, et d’identifier les facteurs gouvernant cet envahissement. Ce projet vise donc dans un premier temps, à reconstituer la dynamique spatio-temporelle d’envahissement du tremble dans la pessière à mousse de l’ouest, depuis le début des activités forestières industrielles. Les routes sont supposées avoir servies de point d’ancrage pour la dispersion du tremble. Aussi, l’historique de mise en place des routes et la répartition spatiale du tremble seront reconstitués à partir des cartes des quatre inventaires écoforestiers menés par le Gouvernement du Québec depuis les années 1970. Le taux d’envahissement du tremble depuis les années 1970 sera également déterminé à l’aide de la base de données SIFORT. Dans un second temps, les facteurs contrôlant l’envahissement du tremble seront identifiés via un échantillonnage de terrain. Une attention particulière sera portée à l’épaisseur de la matière organique et l’abondance de l’épinette noire, qui sont reconnus comme étant des facteurs limitant l’abondance et la croissance du tremble. Dans un troisième temps, nous étudierons l’influence du climat et des perturbations sur l’envahissement et la croissance du tremble. L’historique des perturbations sera reconstitué, et une analyse de groupements à contrainte spatiale sera employée pour déterminer l’influence des perturbations sur la composition forestière. Finalement, l’effet du climat sur la croissance du tremble sera étudié via des analyses de dendroclimatologie.

Mathilde Marchais, Yves Bergeron, Dominique Arseneault. The rapid expansion of Populus tremuloides due to anthropogenic disturbances in eastern Canada. 2022. Can. J. For. Res. 52(7):991-1001
DOI : 10.1139/cjfr-2022-0082    

Mathilde Marchais, Dominique Arseneault, Yves Bergeron. Composition Changes in the Boreal Mixedwood Forest of Western Quebec Since Euro-Canadian Settlement. 2020. Frontiers in ecology and evolution 8:126
DOI : 10.3389/fevo.2020.00126    

Mathilde Marchais. Les changements de composition dans la forêt boréale mixte de l’ouest du Québec depuis la colonisation euro-canadienne. 2017. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 44 p.
    

voir les plus récentes

 Mathilde Marchais Dynamique d’expansion du peuplier faux-tremble (Populus tremuloïdes) dans la forêt boréale coniférienne de la ceinture d’argile. Soutenance thèse (2023-08-23) 

 Mathilde Marchais Quels facteurs facilitent ou limitent l’invasion des espèces non-indigènes ? Est-ce différent en Amérique et en Eurasie, et pourquoi ? Synthèse environnementale (2018-12-17) 

 Mathilde Marchais Dynamique d’envahissement du peuplier faux-tremble au nord-ouest du Québec. projet thèse (2018-04-19) 

 Mathilde Marchais Le régime des feux diffère-t-il de part et d'autre de la limite nordique des forêts attribuables du Québec ? 18e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2016-12-01)