Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

10. Pratiques sylvicoles adaptées aux régions nordiques: développement d’outils d'aide à la décision.

Responsable

 Osvaldo Valeria

Collaborateurs

 Nicole J. Fenton, Yves Bergeron, Alain Leduc, David Paré, Nelson Thiffault

Problématique

La forêt boréale nordique présente plusieurs particularités qui nous obligent à repenser les stratégies sylvicoles habituellement retenues pour son aménagement. Se développant sous un climat souvent froid et humide, la couche humique des sols nordiques à tendance s’accumuler au fil du temps. Lorsque sévères, les feux de forêts réussissent à consumer cette couche organique et, par le fait, régénèrent la productivité originale. En comparaison, en protégeant les sols, la CPRS favorise l’accumulation de matière organique, diminuant ainsi la productivité des sols.

Objectifs

Développer des outils d’aide à la décision qui permettent de faire des choix éclairés quant aux contraintes et potentiels sylvicoles que présentent les sols de la forêt nordique.

Méthodologie

La production d’une carte de la vulnérabilité à l’entourbement ou à la paludification du sol à une échelle opérationnelle à 25m de résolution sur une superficie d'un peu plus de 20 000 km2 sera réalisée à l’aide des méthodes d’interpolation. Celle-ci sera élaborée à partir d’un jeu d’entraînement des placettes-échantillons temporaires du 3e et 4e inventaire décennal du MFFP, des mosaïques d'images de télédétection optiques (Landsat) et radar. La carte permettra de spatialiser régionalement les attributs de paludification au sein des peuplements forestiers les plus susceptibles à la paludification. En plus, une clé dichotomique basée sur les attributs issus de la cartographie du livrable concernant la paludification et les conditions du site et les attributs des peuplements forestiers sera élaborée. Cette clé permettra d’identifier la stratégie d’aménagement la plus plausible (par exemple, ne rien faire, coupe d’hiver, coupe d’été, CPI et autres). Cette clé mettra en valeur l’ensemble des outils sylvicoles disponibles le plus prometteurs pour contrer les effets de perte de productivité.

Retombées escomptées

Ce projet vise à développer une cartographie régionale du potentiel de paludification qui se veut dynamique dans le temps et à développer une clé décisionnelle des traitements sylvicoles adaptés aux caractéristiques des écosystèmes forestiers.

Applicabilité

Forêt boréale et nord du Québec

Livrables

À venir

Avancement

En phase de démarrage

Organismes subventionnaires

Aucun partenaire associé! Mitacs, Programme d’innovation forestière – Centre canadien sur la fibre de bois, COOP

Financement annuel

30 000 $

Durée

2016-2018

Dernière mise à jour : 2017-02-22 08:39:26