Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

04. Reconnaissance des particularités régionales de la forêt boréale québécoise: implications en aménagement forestier

Responsable

 Alain Leduc

Collaborateurs

 Sylvie Gauthier, Louis De Grandpré, Daniel Kneeshaw, Daniel Lesieur, Yves Bergeron, Nicolas Fauvart, Gerardo Reyes, Annie Belleau, Assane Diop, Louis Dumas

Problématique

La reconnaissance des spécificités régionales est une étape essentielle au développement de pratiques et stratégies d’AE, i.e. de stratégies visant à minimiser les écarts de conditions entres les mosaïques forestières aménagées et naturelles. Le ministère reconnaît également la nécessité de tenir compte de celles-ci dans l’AFD. Nos travaux antérieurs nous ont amené à reconnaître et caractériser diverses régions forestières de la forêt boréale du Québec. Ce projet s'inscrit dans la poursuite de ces travaux.

Objectifs

1) En quoi les régions constituantes de la forêt boréale de l’ouest présentent à la fois des régimes de feux, d’épidémies d’insectes ravageurs et une dynamique de trouées qui leur sont spécifiques; 2) En quoi la dynamique forestière décrite en terme d’évolution structurale ou de changement de composition est également distincte d’une région à l’autre et 3) Développer des outils permettant de préciser et d’ajuster des cibles d’aménagement écosystémique selon les risques de perturbations naturelles.

Méthodologie

Le 1e volet de l'étude sera abordé à l'aide de travaux d'inventaire de la régénération naturelle suite à divers types de perturbation. De plus, on suivra la dynamique de mosaïques forestières mûres sur une période de 40 ans en comparant des photos aériennes de différentes époques. Le 2e volet propose d'utiliser les réseaux des PEP et PET du MRN afin d'établir une classification structurale des pessières et d'établir le lien entre les régimes de perturbation et les profils structuraux régionaux. Le 3e volet utilisera des outils de scénarisation afin de faciliter la planification à long terme de chantier d'AFD.

Retombées escomptées

La connaissance de la variété des régimes de perturbations naturelles et des patrons de succession présents en forêt boréale reste encore à parfaire et est essentielle au développement de nouvelles stratégies d’aménagement mieux adaptées aux multiples réalités régionales de la forêt boréale. Déjà, des OPMV ont été proposés pour les plans d’aménagement visant la période 2005-2010. Les cibles écosystémiques à atteindre, maintenir ou favoriser par région pourront être mieux définies par ce projet.

Applicabilité

Forêt boréale du Québec

Livrables

Régionalisation sur la base des régimes de perturbations primaires et secondaires; classification des différents types structuraux caractérisant la pessière; connaissance accrue des temps de maturation de la pessière; meilleure connaissance des pertes de volume associées au dépassement de l'âge de maturité commerciale et de la dynamique forestière associée à la phase de sénescence des peuplements d'EPN; outils de planification qui permettent de scénariser le développement paysagé d'unité d'aménagement forestier et meilleure connaissance de la faisabilité de plan d'AE.

Avancement

Le projet est en finalisation

Organismes subventionnaires

 FRQNT, RGDF

Financement annuel

Financement terminé

Durée

2006-2010

Dernière mise à jour : 2009-05-21 11:18:55